« On reste jeune tant que nous restons réceptif : réceptif à ce qui est beau, bon et grand; réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini. » Douglas MacArthur

Continuer de lire « On reste jeune tant que nous restons réceptif : réceptif à ce qui est beau, bon et grand; réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini. » Douglas MacArthur

« Je suis convaincu, et cela par expérience, que ce n’est pas par la discussion, mais par la bonté qu’on ramène les âmes à Dieu. Ce n’est pas en voulant convaincre quelqu’un de son tort qu’on le gagne, mais bien en lui montrant la vérité avec douceur et bienveillance » Bienheureux Dom Columba Marmion

Continuer de lire « Je suis convaincu, et cela par expérience, que ce n’est pas par la discussion, mais par la bonté qu’on ramène les âmes à Dieu. Ce n’est pas en voulant convaincre quelqu’un de son tort qu’on le gagne, mais bien en lui montrant la vérité avec douceur et bienveillance » Bienheureux Dom Columba Marmion

« Où est la charité, Dieu est aussi. Si vous pensez à faire le bien à votre frère, Dieu pensera à vous. Si vous faites un trou pour votre frère, vous y tomberez ; il sera pour vous. Mais, si vous faites un ciel pour votre frère, il sera pour vous. Souvenez-vous-en… » SAINTE MARIE DE JÉSUS CRUCIFIÉ

Continuer de lire « Où est la charité, Dieu est aussi. Si vous pensez à faire le bien à votre frère, Dieu pensera à vous. Si vous faites un trou pour votre frère, vous y tomberez ; il sera pour vous. Mais, si vous faites un ciel pour votre frère, il sera pour vous. Souvenez-vous-en… » SAINTE MARIE DE JÉSUS CRUCIFIÉ

« Mon apostolat doit être l’ apostolat de la bonté. Si l’on demande pourquoi je suis doux et bon, je dois dire : « Parce que je suis le serviteur d’un bien plus bon que moi ». » BIENHEUREUX CHARLES DE FOUCAULD

Continuer de lire « Mon apostolat doit être l’ apostolat de la bonté. Si l’on demande pourquoi je suis doux et bon, je dois dire : « Parce que je suis le serviteur d’un bien plus bon que moi ». » BIENHEUREUX CHARLES DE FOUCAULD

« La Sainteté, c’est une disposition du cœur, qui nous rend humbles et petits entre les mains de Dieu, conscients de notre faiblesse et confiants jusqu’à l’audace en sa bonté de Père. » SAINTE THÉRÈSE DE L’ENFANT-JÉSUS DE LA SAINTE FACE

Continuer de lire « La Sainteté, c’est une disposition du cœur, qui nous rend humbles et petits entre les mains de Dieu, conscients de notre faiblesse et confiants jusqu’à l’audace en sa bonté de Père. » SAINTE THÉRÈSE DE L’ENFANT-JÉSUS DE LA SAINTE FACE

« Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix. Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est l’offense, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie. Faites, Seigneur, que je ne cherche pas tant d’être consolé que de consoler, d’être compris que de comprendre, d’être aimé que d’aimer. Parce que c’est en donnant que l’on reçoit. En pardonnant que l’on obtient le pardon. En mourant que l’on ressuscite à l’éternelle Vie. » SAINT FRANÇOIS D’ASSISE

Continuer de lire « Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix. Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est l’offense, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie. Faites, Seigneur, que je ne cherche pas tant d’être consolé que de consoler, d’être compris que de comprendre, d’être aimé que d’aimer. Parce que c’est en donnant que l’on reçoit. En pardonnant que l’on obtient le pardon. En mourant que l’on ressuscite à l’éternelle Vie. » SAINT FRANÇOIS D’ASSISE