« La miséricorde divine ne s’étonne pas des retards, des timidités de la faiblesse humaine: elle ne brise point, elle n’impose point ses dons les meilleurs surtout lorsqu’ils sont douloureux, mais penchée amoureusement sur cette faiblesse, elle s’adapte à elle et patiemment attend qu’elle consente et accepte. Dieu se contente miséricordieusement de ce peu.  » Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus

Publicités Continuer de lire « La miséricorde divine ne s’étonne pas des retards, des timidités de la faiblesse humaine: elle ne brise point, elle n’impose point ses dons les meilleurs surtout lorsqu’ils sont douloureux, mais penchée amoureusement sur cette faiblesse, elle s’adapte à elle et patiemment attend qu’elle consente et accepte. Dieu se contente miséricordieusement de ce peu.  » Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus

« Vous qui pleurez, venez à ce Dieu, car Il pleure. Vous qui souffrez, venez à Lui, car Il guérit. Vous qui tremblez, venez à Lui, car Il sourit. Vous qui passez, venez à Lui, car Il demeure. » Victor Hugo

Continuer de lire « Vous qui pleurez, venez à ce Dieu, car Il pleure. Vous qui souffrez, venez à Lui, car Il guérit. Vous qui tremblez, venez à Lui, car Il sourit. Vous qui passez, venez à Lui, car Il demeure. » Victor Hugo

« Dans ce triste monde, nous avons au fond un bonheur que n’ont ni les saints ni les anges, celui de souffrir avec notre Bien-Aimé […] Ne soyons pas plus pressés que Dieu ne le veut de quitter le pied de la croix. » BIENHEUREUX CHARLES DE FOUCAULD

Continuer de lire « Dans ce triste monde, nous avons au fond un bonheur que n’ont ni les saints ni les anges, celui de souffrir avec notre Bien-Aimé […] Ne soyons pas plus pressés que Dieu ne le veut de quitter le pied de la croix. » BIENHEUREUX CHARLES DE FOUCAULD