« Souvenez-vous toujours qu’en la vie spirituelle on fait peu d’état des commencements : on regarde le progrès et la fin. Judas avait bien commencé mais il a mal fini; et Saint Paul a bien fini quoiqu’il eût mal commencé. » SAINT VINCENT DE PAUL

Publicités Continuer de lire « Souvenez-vous toujours qu’en la vie spirituelle on fait peu d’état des commencements : on regarde le progrès et la fin. Judas avait bien commencé mais il a mal fini; et Saint Paul a bien fini quoiqu’il eût mal commencé. » SAINT VINCENT DE PAUL

« Jamais, dans nos jugements, nous ne devons confondre le péché qui est inacceptable, et le pécheur dont nous ne pouvons pas juger l’état de la conscience et qui, de toute façon, est toujours susceptible de conversion et de pardon. » PAPE BENOÎT XVI

Continuer de lire « Jamais, dans nos jugements, nous ne devons confondre le péché qui est inacceptable, et le pécheur dont nous ne pouvons pas juger l’état de la conscience et qui, de toute façon, est toujours susceptible de conversion et de pardon. » PAPE BENOÎT XVI

« Ô Dieu ! Se détourner de Vous c’est tomber, se convertir à Vous c’est se relever, demeurer en Vous c’est se conserver, se retirer de Vous c’est mourir, retourner vers Vous c’est ressusciter ! » SAINT AUGUSTIN

Voici une interminable et sublime prière de Saint Augustin, qu’il place en ouverture d’un livre de philosophie « les soliloques » qu’il a écrit peu de temps après sa conversion. Il y exprime son désir ardent de chercher à connaître … Continuer de lire « Ô Dieu ! Se détourner de Vous c’est tomber, se convertir à Vous c’est se relever, demeurer en Vous c’est se conserver, se retirer de Vous c’est mourir, retourner vers Vous c’est ressusciter ! » SAINT AUGUSTIN

« Ce sont les pécheurs qui me font pleurer ; mais qu’ils viennent à moi : je suis la Mère de la miséricorde, du pur amour et de la Sainte espérance. » BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

Continuer de lire « Ce sont les pécheurs qui me font pleurer ; mais qu’ils viennent à moi : je suis la Mère de la miséricorde, du pur amour et de la Sainte espérance. » BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

« La bonté a converti plus de pécheurs que le zèle, l’éloquence, ou l’instruction et ces trois choses n’ont jamais converti sans que la bonté y ait été pour quelque chose. » PÈRE F. WILLIAM FABER

Continuer de lire « La bonté a converti plus de pécheurs que le zèle, l’éloquence, ou l’instruction et ces trois choses n’ont jamais converti sans que la bonté y ait été pour quelque chose. » PÈRE F. WILLIAM FABER