« C’est notre rôle de pratiquer toute activité et de jeter la semence des vertus, mais c’est le don de Dieu seul et Sa miséricorde qui donnent la fertilité à la terre de nos coeurs. » Syméon le Nouveau Théologien

Continuer de lire « C’est notre rôle de pratiquer toute activité et de jeter la semence des vertus, mais c’est le don de Dieu seul et Sa miséricorde qui donnent la fertilité à la terre de nos coeurs. » Syméon le Nouveau Théologien

 » Je me suis rendu compte que j’avais de moins en moins de choses à dire, jusqu’au moment où, finalement, je me suis tu. Dans le silence, j’ai découvert la voix de Dieu. » Sören Kierkegaard

Continuer de lire  » Je me suis rendu compte que j’avais de moins en moins de choses à dire, jusqu’au moment où, finalement, je me suis tu. Dans le silence, j’ai découvert la voix de Dieu. » Sören Kierkegaard

« Si ce que tu veux dire de Dieu, tu l’as saisi, ce n’est pas Dieu. Si tu as pu L’enfermer dans ton intelligence, ta réflexion t’a trompé. Ce n’est pas Lui, si tu as compris. Pourquoi vouloir parler de ce que tu ne peux comprendre ? » Saint Augustin

Continuer de lire « Si ce que tu veux dire de Dieu, tu l’as saisi, ce n’est pas Dieu. Si tu as pu L’enfermer dans ton intelligence, ta réflexion t’a trompé. Ce n’est pas Lui, si tu as compris. Pourquoi vouloir parler de ce que tu ne peux comprendre ? » Saint Augustin

« La résurrection de Jésus est comme la première éruption d’un volcan: elle nous montre que le feu de Dieu brûle déjà à l’intérieur du monde, qu’il embrasera tout du bonheur de son éclat. » Père Karl Rahner

Continuer de lire « La résurrection de Jésus est comme la première éruption d’un volcan: elle nous montre que le feu de Dieu brûle déjà à l’intérieur du monde, qu’il embrasera tout du bonheur de son éclat. » Père Karl Rahner

« La miséricorde divine ne s’étonne pas des retards, des timidités de la faiblesse humaine: elle ne brise point, elle n’impose point ses dons les meilleurs surtout lorsqu’ils sont douloureux, mais penchée amoureusement sur cette faiblesse, elle s’adapte à elle et patiemment attend qu’elle consente et accepte. Dieu se contente miséricordieusement de ce peu.  » Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus

Continuer de lire « La miséricorde divine ne s’étonne pas des retards, des timidités de la faiblesse humaine: elle ne brise point, elle n’impose point ses dons les meilleurs surtout lorsqu’ils sont douloureux, mais penchée amoureusement sur cette faiblesse, elle s’adapte à elle et patiemment attend qu’elle consente et accepte. Dieu se contente miséricordieusement de ce peu.  » Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus

« Vous qui pleurez, venez à ce Dieu, car Il pleure. Vous qui souffrez, venez à Lui, car Il guérit. Vous qui tremblez, venez à Lui, car Il sourit. Vous qui passez, venez à Lui, car Il demeure. » Victor Hugo

Continuer de lire « Vous qui pleurez, venez à ce Dieu, car Il pleure. Vous qui souffrez, venez à Lui, car Il guérit. Vous qui tremblez, venez à Lui, car Il sourit. Vous qui passez, venez à Lui, car Il demeure. » Victor Hugo