« Tout être humain, même l’enfant dans le sein de sa mère, a le droit à la vie reçue immédiatement de Dieu, et non des parents, ou de quelque société ou autorité humaine. D’où il n’y a aucun homme, aucune autorité humaine, aucune science, aucune indication médicale eugénique, sociale, économique, morale qui puisse exhiber ou donner un titre juridique valable à disposer directement et délibérément d’un innocente vie humaine. » PIE XII

Publicités Continuer de lire « Tout être humain, même l’enfant dans le sein de sa mère, a le droit à la vie reçue immédiatement de Dieu, et non des parents, ou de quelque société ou autorité humaine. D’où il n’y a aucun homme, aucune autorité humaine, aucune science, aucune indication médicale eugénique, sociale, économique, morale qui puisse exhiber ou donner un titre juridique valable à disposer directement et délibérément d’un innocente vie humaine. » PIE XII

« Quant à nous, l’homicide nous étant défendu Une fois pour toute, Il ne nous pas même permis de faire périr L’enfant conçu dans le sein de sa mère, Alors que l’être humain continue à être formé par le sang. C’est un homicide anticipé Que d’empêcher de naître Et peut importe qu’on arrache l’âme déjà née Ou qu’on la détruise au moment où elle naît. C’est un homme déjà, Ce qui doit devenir un homme ; De même, tout fruit est déjà dans le germe. » TERTULLIEN

Continuer de lire « Quant à nous, l’homicide nous étant défendu Une fois pour toute, Il ne nous pas même permis de faire périr L’enfant conçu dans le sein de sa mère, Alors que l’être humain continue à être formé par le sang. C’est un homicide anticipé Que d’empêcher de naître Et peut importe qu’on arrache l’âme déjà née Ou qu’on la détruise au moment où elle naît. C’est un homme déjà, Ce qui doit devenir un homme ; De même, tout fruit est déjà dans le germe. » TERTULLIEN

« Nous avons tout dans le Christ ! Si tu brûles de fièvre, Il est la Source qui rafraîchit. Si tu es oppressé par tes fautes, Il est la Délivrance. Si tu as besoin d’aide, Il est la Force. Si tu as peur de la mort, Il est la Vie. Si tu désires le ciel, Il est la Voie. Si tu fuis les ténèbres, Il est la Lumière. » SAINT AMBROISE DE MILAN

Continuer de lire « Nous avons tout dans le Christ ! Si tu brûles de fièvre, Il est la Source qui rafraîchit. Si tu es oppressé par tes fautes, Il est la Délivrance. Si tu as besoin d’aide, Il est la Force. Si tu as peur de la mort, Il est la Vie. Si tu désires le ciel, Il est la Voie. Si tu fuis les ténèbres, Il est la Lumière. » SAINT AMBROISE DE MILAN

« Ô Dieu ! Se détourner de Vous c’est tomber, se convertir à Vous c’est se relever, demeurer en Vous c’est se conserver, se retirer de Vous c’est mourir, retourner vers Vous c’est ressusciter ! » SAINT AUGUSTIN

Voici une interminable et sublime prière de Saint Augustin, qu’il place en ouverture d’un livre de philosophie « les soliloques » qu’il a écrit peu de temps après sa conversion. Il y exprime son désir ardent de chercher à connaître … Continuer de lire « Ô Dieu ! Se détourner de Vous c’est tomber, se convertir à Vous c’est se relever, demeurer en Vous c’est se conserver, se retirer de Vous c’est mourir, retourner vers Vous c’est ressusciter ! » SAINT AUGUSTIN

« Il m’est bien plus glorieux de mourir pour le Christ Jésus que de régner jusqu’aux extrémités de la terre. C’est lui que je cherche, qui est mort pour nous ! C’est lui que je veux, qui est ressuscité pour nous ! » SAINT IGNACE D’ ANTIOCHE

Lettre aux Romains, 6 Continuer de lire « Il m’est bien plus glorieux de mourir pour le Christ Jésus que de régner jusqu’aux extrémités de la terre. C’est lui que je cherche, qui est mort pour nous ! C’est lui que je veux, qui est ressuscité pour nous ! » SAINT IGNACE D’ ANTIOCHE

« Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix. Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est l’offense, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie. Faites, Seigneur, que je ne cherche pas tant d’être consolé que de consoler, d’être compris que de comprendre, d’être aimé que d’aimer. Parce que c’est en donnant que l’on reçoit. En pardonnant que l’on obtient le pardon. En mourant que l’on ressuscite à l’éternelle Vie. » SAINT FRANÇOIS D’ASSISE

Continuer de lire « Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix. Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est l’offense, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie. Faites, Seigneur, que je ne cherche pas tant d’être consolé que de consoler, d’être compris que de comprendre, d’être aimé que d’aimer. Parce que c’est en donnant que l’on reçoit. En pardonnant que l’on obtient le pardon. En mourant que l’on ressuscite à l’éternelle Vie. » SAINT FRANÇOIS D’ASSISE

« Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. » JÉSUS-CHRIST (IO XI, 25-26)

Continuer de lire « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. » JÉSUS-CHRIST (IO XI, 25-26)